Christophe Colomb

Démobiliser pour mobiliser


Selon le Larousse, démobiliser signifie enlever toute combativité dans la défense d’une cause, d’un parti, d’une revendication.

Existe-t-il certaines pensées ou idées qui pourraient empêcher nos équipes d’avancer, d’être performantes ?

Si tel est le cas, ne faudrait-il pas les bannir, les démobiliser de nous-même et de nos collaborateurs pour favoriser cohésion et performance ?

Voyons quelques-unes de ces idées.


Donnez un but à vos équipes, répondez au pourquoi.

On peut facilement être embarrassé par le pourquoi.

En effet, il peut donner l’impression de remettre en cause la stratégie que nous avons définie.

Cependant, tous les pourquoi ne se valent pas.

Il nous faut démobiliser en nous-même cette idée.

Pour mobiliser nos équipes, elles ont besoin de comprendre les objectifs et les buts de nos actions.

Mettez la lumière sur les objectifs, les avantages, les gains qu’apportent vos projets. Assurez-vous que tout au long du process d’évolution des projets, les intervenants comprennent bien la finalité des actions menées.


Valorisez chacune des parties prenantes.

Il arrive souvent que différents services interviennent au cœur d’un même projet. Chacune de ses équipes peuvent ne pas être au fait des rôles, des fonctionnements, voire de l’utilité des autres équipes. D’autres peuvent se dévaloriser, eux-mêmes et leurs services, face à leurs collègues.

Nos collaborateurs peuvent se retrouver aisément noyés dans la masse d’information et ne pas voir en quoi ils jouent un rôle clé dans la réussite du projet.

Cela peut se traduire par une position de retrait pendant les réunions de projet.

Démobiliser les idées négatives portées sur soi permettra de mobiliser l’ensemble des équipes.

Expliquez le rôle de chacun, positionnez les personnalités dans leur fonction d’expert. Manifestez-leur la confiance sincère que vous leur portez.

Si vos équipes se sentent impliquées, reconnues et soutenues, vous les mobiliserez pleinement.


Démobilisez les facteurs de démobilisation

Si vos équipes n’ont pas le sentiment d’avoir les mains libres pour agir, vous perdrez en efficacité.

Aussi, donnez-leur un réel pouvoir d’action sur la réussite du projet, avec une part suffisante de décisionnel, basé sur leur expertise.

L’autonomie est une des clés mobilisatrices. Si elle ne semble pas possible, formez vos collaborateurs pour la rendre possible. Donnez leurs les outils nécessaires pour la bonne réussite de vos projets.

Pour mobiliser, vous devrez démobiliser tous les facteurs qui empêchent vos équipes d’avancer. Mettez à terre les obstacles les empêchant d’agir.

C’est ainsi que vous obtiendrez une équipe mobilisée, prête pour l’action.

Pour conclure, que ce soient les idées nocives ou les moyens à disposition, démobilisez tout ce qui empêche votre équipe d’aller de l’avant, confiante et motivée. Listez les obstacles et attaquez-vous en en amont.

Ainsi, vous placerez vos équipes en position de succès et gagnerez en performance collective.

Partager ou conserver cet article